16 décembre 2015

Les apprentissages Autonomes au CPN Salamandre et Serpolet Stage Nature #1 suite et fin

 

_Y2A5069

Un retour plus appronfondi sur le Stage Nature de cet automne.

J'y ai vécu une telle expérience, que je ressens le besoin de revenir dessus, de poser noir sur blanc le flot d'émotions qui m'a traversé, et avec lui, les convictions qui s'affirment et deviennent intransigeantes. Et puis, de nombreux animateurs tendent à vouloir vivre la même expérience que moi, alors cet article est aussi pour eux. Peut-être que mon expérience nourrira un petit peu la leur.

En petit rappel, je suis animatrice socioculturelle. A la naissance de Robin en mai 2013, j'ai quitté mon emploi dont les horaires étaient incompatibles avec notre vision d'une vie de famille. Je suis devenue assistante maternelle. Cela me permettait de continuer à pratiquer, d'être en contact avec des familles, de défendre des valeurs qui me sont si importantes.

Il y a un mois, j'ai cessé mon activité, pas définitivement. Mais j'ai besoin de retourner à mes premiers amours.

J'ai donc tout naturellement proposé ce "stage" nature pour les vacances de la Toussaint.

Une reprise que j'allais entièrement maîtriser. Pas de négociation concernant des plannings, des activités imposées, des cours hierarchisés. Juste moi et mon envie d'être en pleine nature et mon envie de partager quelques jours avec des enfants.

Ma seule préparation sera l'aménagement de la salle qui nous a été attribué pour la semaine. Je suis très sensible à l'aménagement. Un bon aménagement fait d'après moi 90% du travail. Un aménagement réfléchi en fonction des besoins humains et des intelligences multiples (Howard Gardner). Un aménagement pensé de façon à favoriser "l'autonomie" de chacun. Un aménagement teinté d'éducation active dont Reggio qui stimule beaucoup ma créativité et mon imagination.

Voici mon bilan de la semaine. Bien évidement, tout n'y est pas. Mais cela vous donnera une petite idée sur ma façon de travailler.

Lundi
Matin: 
Invitation à créer un arbre aux couleurs de l'automne.

20151025_174132

    Nous prenons le temps de faire connaissance. L'aménagement semble leur plaire, ils ont l'air de se sentir bien.
Ensuite, les enfants ont pris le temps de découvrir l'ensemble de la salle et le matériel à disposition.
Puis l'un est parti sur la table lumineuse afin de décalquer les feuilles. Il a aussi découvert les figurines de la germination du haricot et a décalqué les cartes de nomenclature correspondantes.
Un autre est parti sur la réalisation de mandala et divers mondes miniatures en manipulant tous les loose parts à disposition.
En fin de matinée, les enfants ont souhaité aller se balader en forêt. 
Je leur ai proposé de réaliser des tableaux éphémères afin d'agrémenter la promenade.
L'un a bien accroché, l'autre a préféré s’entraîner à manipuler son opinel. Après observation, je choisis de leur montrer comment manipuler un opinel efficacement et sans danger. Ils rentrent dans un épisode "taille de bout de bois".
Puis de retour à notre salle, Celui qui a trouvé des plumes en se promenant souhaite calligraphier avec. Je pars donc à la recherche d'encre de chine. Il réalisera quelques ouvrages avec ses outils "fait maison".
Déjeuner: 
Chacun s'installe, raconte ce qu'il a dans sa gamelle. J'en profite pour demander si ils ont des envies particulières pour l'après-midi.
Après déjeuner, l'un s'intéresse au mur des constellations. Nous partons donc à la chasse aux étoiles à l'aide des cartes mises à disposition.
Il découvre aussi un coffret sur l'espace qu'il a feuilleté un long moment. En parallèle, l'autre découvre la peinture à l'aquarelle.
Ils se retrouvent ensuite autour d'un monde miniature qu'ils vont entièrement créer. Chacun y allant de son objet et de son histoire. L'un a un univers créatif et imaginaire extraordinaire.
Puis l'un d'entre eux suggère d'aller construire une maison pour les fées dans la forêt.
Je sors mes trolls qui sont rapidement adoptés.
Les enfants décrochent cependant et passent la fin de la journée à déplacer de grandes branches ensemble. Grand moment d'échanges, de discussions, argumentations, réflexions etc.
Mardi
On commence la journée par une course d'orientation. Petite explication sur l'utilisation d'une carte et d'une boussole et c'est parti!
Les enfants sont fans!

P1030042

Ils souhaitent ensuite rentrer et se lancent sur divers ateliers. L'un est attiré par le microscope et les insectes mis à disposition. L'autre prend possession de la table lumineuse et se crée un univers.
Puis l'un sort les kapla et s'installe. Il commence à créer l'un des piliers de la tour Eiffel. Il constate que sans contrefort, son escalier ne tiendra pas...
Puis je propose à l'autre de réaliser son initiale avec des loose parts.
Pendant le déjeuner, je constate une vrai complicité entre les enfants. Ils s'installent ensuite dehors sur une table de pique nique et y finissent leur repas.
Ils souhaitent repartir à la chasse aux balises. Je les sens cependant fatigués, mais ils souhaitent repartir. Je leur propose alors "la chasse aux trésors"(fiches téléchargées ici) afin d'agrémenter notre balade.
Nous observons de drôles de graines pendant notre descente. 
Une fois arrivés au camp, ils découvrent des arcs. L'un souhaite s'initier au tir à l'arc.
Etant un peu grand pour lui, je lui en crée un à sa taille (il est de plus en plus fatigué, sa concentration sautille, je ne me vois pas lui expliquer le nœud de cabestan). Nous créons une flèches avec du fragon, plante qu'ils finiront par bien repérer et nommer.
L'autre s’entraîne de nouveau à utiliser son opinel en taillant un bout de bois.
L'un d'entre eux a envie de faire plein de choses mais une fois lancé, il décroche. Je tente donc de les remonter afin qu'il puisse se poser et récupérer un peu.
Pendant le retour, nous passons rendre visite aux salamandres.
Nous faisons une pause goûter en forêt et faisons le point sur nos trouvailles de la chasse aux trésors.
Nous retournons à la chesnaie où les enfants vont de nouveau s'organiser afin de déplacer de grosses branches. L'un d'entre eux souhaite construire une nouvelle cabane.
Nous rentrons ensuite afin de participer au conte sur les Chauves-souris préparé par 2 autres animateurs de la structure.
Les enfants décrochent complètement, ils semblent épuisés. Nous redescendons dans notre salle et bricolons une petite chauve-souris à leur demande.
Mercredi
matin
Invitation à créer un autoportrait:

P1030142

Un autre animateur nous a rejoint. J'ai disposé de nombreux loose parts. On commence la journée tranquillement, on échange sur nos portraits, la soirée de la veille et les envies du jour.
Nous enchaînons par une invitation à dessiner les fleurs que j'ai prélevé le matin même. Nous parlons donc de Dahlia, Cosmos et des couleurs. L'un d'entre eux ne semble pas enthousiaste quand à cet atelier. J'en profite pour expliquer le principe de l'aquarelle à l'autre qui l'utilise comme de la gouache (je vois ma palette en souffrance !lol)
Puis l'animateur prend le relais et anime l'atelier mobile Chauve-souris à la demande des enfants. Les enfants sont à fond et gèrent super bien les double-nœuds.

P1030160

Une fois peintes, nous les laissons sécher et allons prélever quelques vers de terre dans le compost afin de relancer la dynamique du lombricoscope.
L'un y met les mains direct. L'autre est au départ sur la réserve mais l'enthousiasme de son camarade l'encourage et il finit par se lancer aussi.
Avec l'animateur nous en profitons pour faire remarquer que certains plants comme les pommes de terre sont entrain de repousser...
Nous passons devant l'hôtel à insectes, je leur demande si ils connaissent, nous échangeons rapidement dessus mais ils me font comprendre qu'ils ne souhaitent pas s'éterniser.
Les enfants déposent ensuite les vers de terre dans le lombricoscope et les comptent (environ 42! ils s'entraident dans le comptage) et ils y mettent de l'eau.
Puis ils découvrent la grande "boîte mystère". Ils mettent donc leurs mains dans les casiers afin d'y découvrir ce qui s'y cache! Des questions se posent: "Qu'est-ce que c'est? Quelle est la différence entre un marron et une chataigne?..."
Suite à la grande fatigue d'hier, j'impose un temps calme après le déjeuner, je leur explique pourquoi, les enfants sont réceptifs.
Les enfants souhaitent ensuite partir à la recherche de petites bêtes. Nous partons donc du côté du verger. Lieu qu'ils ne connaissent pas encore. Nous soulevons les souches, mais les bestioles sont trop rapides et les enfants sont frustrés de ne pouvoir les observer.
Je propose que nous remontions vers la mare afin de tenter d'y voir quelques têtards.
La pêche est bonne, nous repartons avec 3 têtards et avons aussi pu observer une larve de libellule.
De retour dans notre salle, nous préparons un petit aquarium. Nous y mettons de l'eau de la mare, des algues et les têtards.
Une éclaircie apparaît, les enfants en profitent pour aller se balader dehors.
Je surprends l'un d'entre eux écrire dans son cahier (il n'a pas encore 6 ans), l'autre tente de l'aider sur l'orthographe (7 ans).
 
Jeudi
matin
Arrivée d'un 3ème enfant.
Invitation à jouer et à observer sur le thème des grenouilles.

P1030256

Pendant le jeu, on a comparé les figurines Safari Ltd aux têtards et on a pu constater à quel stade de développement ils se trouvaient.
Le dernier arrivé remarque la vitrine avec le jeu des "crânes" et me fait part de son enthousiasme sur le sujet! Nous réalisons le jeu et cherchons donc à quel animal tel ou tel crâne appartient!

_Y2A5084

Je propose d'aller remettre les têtards dans la mare. Le nouvel arrivant est enthousiaste. Les 2 autres préfèrent continuer de jouer avec le bac sensoriel.
Le nouvel arrivant souhaite attraper des têtards, on en trouve plusieurs à des stades encore différents. On observe de nouveau des larves de libellule. Elles sont nombreuses.
On repart donc avec 6 nouveaux têtards.
Ensuite deux d'entre eux jouent de nouveau avec le bac sensoriel.
Le troisième commence à décrocher.
Déjeuner:
Balayage des feuilles à l'extérieur à leur initiative. Grands moments d'échanges ( travail de groupe, négociations, argumentations, compromis, consensus, désaccords...)
Après midi:
Course d'orientation à la demande des enfants.
Le dernier arrivé est initié à la lecture de carte ainsi qu'à l'utilisation d'une boussole. C'est un peu difficile mais nous atteignons la balise.
Chacun leur tour, les enfants mènent la recherche.
Ils gèrent tous de mieux en mieux.
Tentative de land'art sur le chemin: Créer un visage. Cela n'a aucun succès, les garçons sont dans leur univers.
Goûter en forêt. L'un d'entre eux commence à être fatigué. Nous rentrons.
Nous passons récupérer en cuisine les épluchures pour la mini ferme (le bouc, la chèvre et les 2 poules) Grand moment de joie pour deux d'entre eux. Le troisième les regarde, il n'est pas trop inspiré par le contact avec les animaux m'a t'il semblé)

P1030307

Deux d'entre eux repartent sur le bac sensoriel, ils ont d'ailleurs fini archi trempé. Le troisième s'isole, il finit par s'endormir sous le tepee.

Vendredi

Matin

Invitation à créer des jouets:

20151030_083557

L'un d'entre eux s'est lancé sur l'argile, un autre sur la fabrication de figurines d'animaux et le dernier sur le lance-patate.
Ils ont hyper bien accroché! Un est ensuite allé demander une pomme à la cuisinière afin de la sculpter comme dans le livre. La pomme finira dans son estomac après moultes tentatives.

20151030_102110

Les sections de sureau que j'ai choisi pour le lance-patate sont noueuses et très difficiles à vider. Il finit par décrocher, je remplace son lance-patate qui se casse régulièrement par le mien afin qu'il ne reste pas sur sa faim!
L'enfant qui a choisir la fabrication de figurines peine tout d'abord à se lancer. Nous réalisons la première ensemble. Je lui montre l'utilisation du pistolet à colle. 
Enthousiaste, il se lance dans la fabrication de 2 autres figurines et montre à son camarade l'utilisation du pistolet à colle. Il réalise aussi une figurine.
le troisième se laisse aussi aller à une petite création de figurine.
Puis, séance peinture des figurines durant laquelle les enfants se questionnent sur la manière d'obtenir certaines couleurs. Ils ont trouvé les solutions.

_Y2A5082

Déjeuner:
1h30 de balayage de feuille à l'extérieur!
Intenses échanges: coopérations, conflits, résolution de conflits, argumentations, négociations, compromis, consensus...
Je ne suis sollicitée qu'une seule fois afin de débloquer une situation conflictuelle (écoute active-> une solution sera trouvée par l'enfant venu me solliciter)
Après-midi:
Direction la chesnaie pour la construction d'une cabane.
Je lance la fabrication de suncatchers, 2 d'entres eux se lancent, le troisième, lui, est déjà dans les arbres!

20151030_145026

Je choisis une structure simple car il me semble que les enfants veulent d'avantage jouer que se galérer à intégrer des noeuds relativement difficiles à réaliser à leur âge (noeud de cabestan et de brelage).
De nouveau, intenses moments de socialisation pour le déplacement de souches (mobiliers de la cabane):
Réflexions, discutions, argumentations, collaborations...

20151030_145005bis

16h, arrivée des parents. Moment d'échanges sur cette semaine passée.
Excellents retours, les enfants souhaitent revenir pour un prochain stage.
L'un des parents a même dit "stage de Luxe" (petits effectifs, cadre fantastique, animatrice formée aux pédagogies alternatives et la CNV)
Tout le monde finit par partir vers 17h30. (Les parents peinent à récupérer les enfants qui ne souhaitent pas se séparer)
J'ai adoré cette semaine, pour ce qu'elle m'a permis de vivre, pour les formidables familles qu'elle m'a permise de rencontrer. Des familles qui ont à coeur le bien-être de leurs enfants pour qui la bienveillance, la cnv, une alimentation saine a du sens. Une semaine d'expérience supplémentaire qui me prouve une fois de plus, que les enfants ont seulement besoin de notre confiance, de notre accompagnement, de notre écoute. Ils ont tellement de ressources, tellement plus que moi qui, Adulte, doit réussir à me défaire de différentes oppressions éducatives, peurs, colères et de manque de confiance en moi pour seulement tenter de redevenir "moi", simplement, essentiellement...
Une nouvelle expérience qui vient s'ajouter à toutes les autres et viennent affiner la maman que je suis et que je souhaite être. Une confiance supplémentaire sur "ce vaste monde" dont parle tant André Stern et qui est indispensable au développement de chaque individu et donc de Robin( mon fils).
Sandrine VF
Article complet sur Graine de Crapule

Commentaires sur Les apprentissages Autonomes au CPN Salamandre et Serpolet Stage Nature #1 suite et fin

Nouveau commentaire